Petite ballade à Comasagua

Comasagua est une municipalité du département de la Libertad, au Salvador. C’est un petit coin de verdure situé à moins d’une heure de la capitale San Salvador.

Son paysage de montagne dominé par forêts et cultures de café d’ombre offrent aux visiteurs la chance devenue rare au Salvador, d’observer sans trop de peine des animaux sauvages. Lors de notre première visite à mi-avril en compagnie de Ben Art’core, notre photographe qui a couvert l’ecotour des Grimpeurs de l’Impossible, nous n’avions pas été très chanceux. Les seules manifestations de la présence d’animaux n’ont été que quelques traces, des bruits dans les fourrés, des cris ou d’autres indices trahissant leur présence.

Leptodeira annulata, Comasagua
Leptodeira annulata ou ranera

En revanche lors de notre seconde excursion le 17 mai, cette fois-ci en compagnie de Bertrand Cosson, un ami biologiste, nous avons eu plus de chance. En l’espace de quelques heures, nous avons pu approcher plusieurs animaux tels que deux serpents et un bassaris rusé (Bassariscus astutus), connu au Salvador sous les noms de muyo ou encore cacomistle, un mot d’origine nahuatl. Malheureusement, si nous avons pu observer ce mammifère de très près, nous n’avons pourtant pas pu prendre de meilleur cliché qu’une simple silhouette laissant deviner deviner les oreilles si caractéristiques de l’espèce. L’absence d’un bon photographe nous aura ainsi coûté de ne pouvoir immortaliser au mieux cette belle rencontre. La bonne nouvelle dans cette fâcheuse affaire c’est que nous avions bien fait de faire appel à un photographe, Ben, pour couvrir nos aventures forestières en Amérique Centrale. Ce n’est donc que partie remise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *