Projet à venir : El Impossible 2015

 L’année 2014 a été mouvementée pour notre petite association. Nous avons effectué un long voyage en Amérique Centrale avec à la clé la visite de plusieurs pays : le Costa Rica, le Panama, le Nicaragua et pour finir enfin, El Salvador. Ce petit pays occupe une place particulière pour notre association. A l’origine elle fut créée pour y développer un projet. Son nom : El Imposible 2015. Appeler un projet «l’Impossible», vous me direz c’est choisir la difficulté. Si en effet, le mettre en place est loin d’être simple pour une organisation de petite taille comme la notre, avec un peu de patience vous verrez que ce n’est pas uniquement par masochisme que nous avons choisi ce nom.

 El Imposible est le nom d’un parc national au Salvador. Riche de nombreuses espèces, il constitue un îlot de forêt, un véritable poumon vert dans ce pays connaissant un grave problème de déforestation. Un constat qui fait froid dans le dos, surtout quand on en voit les conséquences : de nombreux glissements de terrain sont à déplorer, le débit des fleuves et les nappes phréatiques en sont affectés… El Salvador est aussi un pays en proie à de grandes difficultés économiques. La majorité de ses habitants vivent au quotidien ce qu’on appelle « la extrema pobreza ». Souvent mentionné pour la violence de ses gangs, El Salvador est aussi un pays où existe une organisation sociale étonnante. Un vrai exemple de démocratie directe. Cela fait partie des belles choses de ce pays. C’est pourquoi nous avons souhaité travailler avec une Association de Développement Communale (ADESCO). Ce voyage fut une occasion de prendre contact et signer des accords de coopération avec l’une d’entre elle, ADECOSAM, dans le but de mettre en place ce projet.

 Une ADESCO, c’est une association qui peut rappeler par son fonctionnement une assemblée de quartier. Reconnue légalement depuis 1986, elles doivent systématiquement être consultées lors d’un aménagement ou d’un autre projet dans leur rayon d’action. Lorsqu’une ONG veut réaliser un projet, c’est à ces associations qu’elle doit s’adresser.

 Ce qui est formidable avec les ADESCO c’est qu’elles font preuve d’une grande capacité d’organisation. Souvent situées dans des coins reculés, elles n’en sont pas moins capables de réaliser bien des projets, même complexes, d’identifier leurs besoins et de mettre en place des formations au bénéfice de la communauté. ADECOSAM en est un bon exemple. Cette asso administre l’Ecolodge El Imposible situé à 500m de l’entrée du parc El Imposible. Disposant d’une forêt de 35 000 m², cet hôtel est vraiment un lieu magnifique qui met l’accent sur les énergies renouvelables et la préservation du couvert forestier. Parmi ses membres, plusieurs guides et garde-forestiers qui ont été formés grâce à l’aide de l’ADESCO et de SALVAnatura, une ONG salvadorienne dont l’histoire est indissociable de celle du Parque El Imposible. Voyant les possibilités qu’offre ce lieu, Nature et Solidarité (N&S) s’est décidée à monter ce projet dont le nom est inspiré de celui du parc : El Imposible 2015.

El Imposible est prévu en deux sessions de deux mois, une en février 2015 et l’autre en octobre de la même année.

Les objectifs initiaux de ce projet sont :

  • Former à la grimpe d’arbres
  • Former à des techniques d’inventaire biologique en canopée
  • Faire la promotion du parc El Imposible, des milieux naturels environnants et de l’écolodge administré par ADECOSAM
  • Améliorer la connaissance de la biodiversité du parc El Imposible et des milieux naturels environnants
  • Créer une base de données pour faciliter l’accès aux informations sur les espèces présentes au El Salvador

 A terme il est espéré que ce projet permettra de former les premiers professionnels de grimpe d’arbres du Salvador. Des professionnels capables de grimper aux arbres et de faire grimper d’autres personnes en pleine conditions de sécurité, cela à des fins d’activité de loisir, de spectacle, de tourisme, d’observation de la nature et de recherche naturaliste en explorant les trois dimensions de l’arbre.

Les partenaires :

Tout Là Haut (TLH) spécialisée dans les animations et la formation grimpe d’arbre et l’accompagnement scientifique en canopée

Université de Sonsonate (USO)

D’autres partenaires sont ciblés :

Ministère de l’Environnement du El Salvador (MARN)

SALVAnatura : ONG environnementale, co-gestionnaire de l’écolodge ainsi que du parc El Imposible depuis 1991

Muséum d’Histoire Naturel du El Salvador (MUHNES)

Jardin Botanique de la Laguna (LAGU)

Ecole de Biologie de l’Université Nationale du El Salvador 

Un comentario sobre “Projet à venir : El Impossible 2015

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *